2, rue de la Braux
21150 Alise Sainte Reine
06 79 08 80 47
Isabelle vous ouvre les portes de sa ravissante maison bourguignonne nichée sur le Mont-Auxois. Idéalement située à proximité d'importants sites touristiques, La Maison d'Alesia vous propose 3 chambres coquettes et confortables.La cuisine, où l'ancien se mêle parfaitement avec le contemporain, est à disposition des hôtes ainsi qu'une terrasse et un petit jardin clos où les petits déjeuners pourront être servis aux beaux jours. Equipement bébé à disposition. WIFI. Table d'hôtes sur réservation. Restaurant dans le village.

POSSIBILITE DE LOUER LA MAISON A LA SEMAINE - 580 € POUR 4 PERSONNES (2 chambres tout confort), 740 € POUR 6 PERSONNES (3 chambres tout confort)
Partez à la découverte du MuseoParc Alésia, de l'Abbaye de Fontenay (classée patrimoine mondial de l'Unesco), du château du Bussy Rabutin, du joli village de Flavigny sur Ozerain, Vézelay, Avallon, Saulieu. Animaux acceptés sur demande.

Sortie Autoroute Bierre les Semur à 17 km. Autoroute A6 et Gare TGV de Montbard à 10 mn en voiture. (Paris-Montbard en TGV : 1 heure). Location de voiture à Montbard.

Petit-déjeuner

Lieux à visiter

GUIDE DE VISITE

LA MAISON D’ALÉSIA

Lieux touristiques incontournables

 

 

MuséoParc d'Alésia : L’histoire de la bataille d’Alésia reconstituée. Le centre d’interprétation vous projette au cœur de l’une des plus grande bataille historique de France, entre César le conquérant et Vercingétorix le vaillant guerrier gaulois.  www.alesia.com

Site des vestiges de la ville gallo-romaine d’Alésia : Vous découvrirez leurs maisons, leur temple, leur mode de vie, leurs distractions, en route sur les traces...de nos ancêtres.

La statue de Vercingétorix : Majestueuse, emblème d’un lieu de mémoire. Sur son socle nous pouvons lire : «La Gaule unie, formant une seule nation, animée d’un même esprit, peut défier l’univers ». Elle fut érigée par NapoléonIII.

Départ du sentier de randonnée Alésia-Bibracte : Magnifique chemin balisé de 120 km pour les courageux randonneurs.

Les chemins d’Alise Sainte Reine sont nombreux : Ils vous emmèneront à votre gré vers des lieux divers et enchanteurs. Une multitude de couleurs chatoyantes, une déclinaison de vert clair à vert émeraude. Cette couleur de l’espoir et du bonheur est également un très beau livre de Michel Pastoureau.

Le port de Venarey les Laumes, en route pour une croisière de quelques heures ou jours.

nicols@nicols.com

La piste cyclable à perte de vue, vous fera découvrir les beaux paysages de Bourgogne au grès de vos déplacements.

Ceux à quelques kilomètres ( entre 5 à 15 km)

Le château de Bussy-Rabutin : Roger de Bussy-Rabutin, un personnage haut en couleur, né un vendredi 13 et Saint d’Avril 1618, un écrivain talentueux que son esprit impertinent perdit.Une aventure formidable à vivre lors d’une visite commentée avec passion par les guides de ce château caché à quelques kilomètres d’Alise.   

http://bussy-rabutin.monuments-nationaux.fr/

Musée Gorsline  Une ancienne grange transformée en galerie moderne expose, durant toute l'année, les oeuvres de Douglas Gorsline (1913-1985), peintre et illustrateur américain influencé par la chronophotographie, le cubisme, le réalisme. Clouds over Burgundy

 Après une première carrière réaliste, il s'est tourné, à partir des années 50, vers son concept de simultanéité séquentielle. Il s'est exprimé à travers des médias aussi différents que l'huile, l'aquarelle, les encres, les lavis, pour créer des portraits, paysages et natures mortes énigmatiques et extrêmement attachants. De 1964 à sa mort, cet amoureux de la Bourgogne à vécu à Bussy-le Grand.

 

L'abbaye de Fontenay : Fondée en 1118 par Bernard de Clairvaux. Ce chef d'oeuvre de l'art Roman est  blotti au creux du vallon des Egrevies. Un havre de paix dans une nature magnifique : nuances de couleurs et reflets d’eau à l’infini.Elle fut une papeterie, la famille Mongolfier lui donna une vocation industrielle.  

2 

Dés 1906, Edouard et René Aynard entreprennent sa restauration, leurs descendants poursuivent cette incroyable aventure. Classée Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1981. 

www.abbayedefontenay.com/

Mes livres préférés sur les abbayes :

« Les pierres sauvages » de Fernand Pouillon et « Le chant des pierres » d’Ignacio Catalan, Edition de l’Armançon.

Les plus belles boutiques avec des librairies complètes et passionnantes :

A l’Abbaye de Fontenay et à celle de la Pierre qui vire.

Venarey-Les Laumes et le canal de Bourgogne : idéal pour les promenades, un paradis pour les cyclistes, des kilomètres de chemin de halage...La nature défile selon votre rythme, le héron cendré en profite pour s’envoler.

Vous pouvez louer un bateau sans permis Nicols pour quelques jours ou plus... En route vers l’aventure fluviale.

Frôlois, Salmaise, Thenissay de jolis petits village parsemés de surprise, à Thenissay un château où l’on vous propose des stages de véhicule quatre roues. Personnellement je ne suis pas fan, mais le les site tout de même.

Hauteroche :La falaise de Hauteroche est longue d'un kilomètre, haute de 15 à 35 m et orientée SW.

Le Domaine viticole de Flavigny-Alésia :

Le vin de Flavigny, au cœur de la région de l’Auxois, est issu de l’un des plus anciens vignobles de France. Il était déjà répertorié avant Charlemagne en 741.

Vins élaborés à partir de six cépages : Pinot noir, César, Aligoté, Auxerrois, Chardonnay et Pinot Beurot.

A consommer avec modération.  www.vignoble-flavigny.com/ 

Flavigny-sur-Ozerain : Magnifique village médiéval où vous êtes autorisés à déguster sans modération les anis de Flavigny. Une farandole exquise de bonbons...

Les ateliers sont ouverts à la visite.  www.anis-flavigny.com/

S emur-en-Auxois : «  Sinemurus » en 545, lovée au creux d’une boucle de l’Armançon, citée médiévale et sa Collégiale Notre Dame du XIIIèm siècle, ainsi que de nombreux autres édifices à visiter. Une carte postale illustrant le Moyen-Age.

Lac de Pont : Ce magnifique lac couvre 80 hectares, il est entouré d’un chemin d’une douzaine de kilomètres. Au bout du lac, nous pouvons admirer un pont romain visible lorsque le lac est à son niveau le plus bas. Les roches et les rochers tout au long du parcours vous feront sans doute penser à la Bretagne... prévoir un pique-nique pour lézarder sur l’un d’entre eux, si le soleil est au rendez-vous.

Montbard : Le Musée Buffon avec son cabinet de curiosités émerveille les enfants et les plus grands....à voir et revoir. Ce musée est gratuit...

Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon : naturaliste, membre de l’Académie française, intendant du Jardin du roi, l’actuel musée national d’histoire naturelle de Paris et maître des forges de Buffon, un personnage illustre du siècle de Lumières.

 

3

Les Forges de Buffon : une belle promenade bucolique avant d’aller dîner au Marronier, très bon restaurant sur les bords du canal. Très romantique !  

www.lemarronnier-buffon.com

 

Le parc de l'Auxois :  Au cœur de l’Auxois, découvrez un écrin de verdure de 35 hectares aux prestations multiples. Vous êtes ici dans un parc zoologique où s’ébattent plus de 500 animaux originaires de tous les continents. Parmi les temps forts de votre visite : la rencontre avec les grands carnivores d’Amérique du Nord (ours et loups), la promenade parmi une famille de lémuriens, le face à face avec les serpents ou encore les espiègleries des loutres et des singes ! Soucieux de vous sensibiliser au monde animal, les soigneurs animaliers vous proposent tout au long de la journée des nourrissages commentés des animaux. Le Parc de l’Auxois se veut également être un lieu de détente où les enfants profitent des manèges leur étant dédiés tandis que toute la famille apprécie les aires de jeux, le petit train, le mini-golf ou bien les promenades en calèche et à dos de poneys. Atout supplémentaire, une piscine et ses toboggans aquatiques vous garantissent un rafraîchissement idéal sous la chaleur estivale de juillet et août.

 

Les sources de la Seine : La Seine naît en ce lieu, il appartient à la ville de Paris depuis Napoléon III.

Le premier pont de la Seine se trouve ici...moins connu que celui du pont de l’Alma avec son célèbre Zouave, mais tout aussi symbolique et beau !

Sur ce même lieu, un sanctuaire gallo-romain était dédié à une déesse éponyme protectrice : Sequana. Les ex-voto en bronze, pierre ou en bois retrouvés sont conservés au musée Archéologique de Dijon.

 

Villes, villages et abbayes à visiter : (de 40 à 55 km)

 

Chatillon sur Seine : Son Musée où le vase de Vix vous surprendra par sa taille et sa beauté, il fut découvert en 1953, dans la tombe d’une princesse gauloise. L’histoire pourrait devenir roman.

Sources de la Douix : Ce lieu de culte celtique livra de nombreux objets de culte, ils sont à décourvrir au musée Archéologique de Dijon.

Une belle promenade où la nature vous submerge d’une beauté simple et limpide.

Abbaye du val des choues : Au cœur de la forêt majestueuse de Chatillon, cet ancien monastère procure une sensation de sérénité. Son beau jardin à la française ravira vos yeux perdus par temps de simplicité propre à l’art Cistercien.

Jean François Bazin et son roman « l’Abbaye des Effrayes » est situé en ce lieu.

Abbaye de Molesme : Berceau de l’art Cistercien fondée en 1075 par Robert de Molesme qu’il quitta pour créer l’abbaye de Notre-Dame de Cîteaux.Elle fut pillée au fil de l’histoire, mais perpétuellement reconstruite...La révolution chassa les derniers moines et les bâtiments furent vendus et dispersés par lots. A partir de 1952 la famille Gélis met tout en œuvre pour rénover ce lieu chargé d’histoire. L’Abbaye est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

 

 

 

4

Epoisse : Village célèbre pour son fromage, mais également pour son château, une imposante bâtisse dans un écrin de verdure. Sa chapelle  est un bijou.

4

Bourbilly : où l’histoire de Madame de Sévigné continue.

Montréal : Un adorable petit village à ne pas manquer, situé sur une colline où de magnifiques maisons vous emmèneront ivres de beauté vers la collégiale Notre-Dame construite au XIIèm siècle par les Anséric.

Elle fut battie à une époque de transition entre le roman et le gothique, Viollet le Duc la qualifia de « véritable bijou architectural ». Nous lui devons sa restauration.

 Quarré les Tombes : Village des meilleures gauffres de France !

Mais comme l’indique son nom des sarcophages énigmatiques vous surprendront...

Saint Léger Vauban : Joli village avec son Musée Vauban. A la découverte d’un grand homme.

Le petit prieuré de Saint Jean les Bonhommes : Cet édifice du XIIIèm siècle a été ravagé par un incendie en 1846, un modèle d’architecture monastique.

   Vézelay :

vaisseau majestueux, où les rendez-vous avec le soleil créent un chemin de lumière magique.

Aux équinoxes d'automne et de printemps, quand le soleil décline, vous pourrez alors voir un spectacle tracé par des sculpteurs de lumière. Une haie lumineuse tranverse la nef pour vous conduire vers des pensées spirituelles ou pas, selon vos espoirs et espérance vis à vis du ciel...

Je suis en admiration devant son portail central . Juste au dessus, je devine la croix celtique qui nous rappelle que nous sommes sur leurs anciennes terres.

La basilique à été construite en calcaire gris et rose qui provient du village de Tharoiseau, proche de Vézelay.

La maison Jules Roy : Elle est agrémentée d'un superbe parc, située en haut du bourg, à deux pas de la basilique. Le bureau de Jules Roy est conservé tel que l'écrivain l'avait laissé. Cette belle demeure est dorénavant une résidence pour écrivains. Je vous conseille le site www.m-e-l.fr.

Jules Roy, un rebelle : Né en Algérie en 1907, il meurt à Vézelay en 2000. Il fut un des premiers intellectuels à dénoncer les abus commis lors de la guerre d'Algérie. Il quitta l'armée en 1953 pour protester contre les méthodes utilisées durant la guerre d'Indochine. Un homme courageux.

Juste une anecdote familiale : Mon père engagé volontaire à la 2èm DB, se voit affecté à la fin de la guerre 1945 (après avoir été jusqu'au nid d'Aigle en Allemagne) en Indochine...Il pensait avoir finit cette guerre, il

5

n'avait pas compris qu'il était engagé volontaire pour la durée de la guerre. La guerre dépasse l'entendement, il fut donc contraint de se rendre à l'embarquement pour cette contrée lointaine. La Jeep où il était avec cinq autres soldats se retourna sur le chemin, cet accident coûta la vie à tous sauf à mon père... Il fut hospitalisé et démobilisé définitivement.

Je rends hommage à ses hommes morts pour la France. Mon père fut décoré de la Presidential Unit Citation.

Le musée Zervos : Au grés de cet bel après-midi, j'ai découvert ce musée situé dans la magnifique maison de Romain Rolland, vous pourrez entrer dans son univers. Une vue exceptionnelle de la terrasse captivera votre attention, un chemin part au loin...

Le musée abrite les plus belles pièces de la collection léguée à la ville par Christian Zervos (1889-1970), fondateur des cahiers d'art. Il rencontra avec sa femme, les plus grands artistes de son temps.

Vous pourrez découvrir des mobiles de Calder (Un rêve pour les enfants !), des oeuvres de Picasso et Gonzàlvez, la première peinture murale de Léger faite à Vézelay, des peintures de Kandinsky, Ernest, Miró, Hélion, et Vitor-Brauner.

Des oeuvres de 1950 : Villon, Stäel, Pokiadoff, Sima, Hajdu.

Romain Rolland : Ecrivain engagé (Clameçy, 1866 - Vézelay, 1944). Il reçu le prix Nobel en 1916 pour son livre "Au dessus de la mêlée". Un plaidoyer contre la guerre.

Livres conseillés : « Vézelay ou l’amour fou »de Jules Roy, un livre magnifique.

"Aucun lieu n'est, semble-t-il, à la fois plus léger et plus pesant, plus fatal. Qui le touche s'y brûle et ne se remettra jamais de son approche, même à distance. Qui a bu de son vin aura toujours soif. Ton sein est une coupe arrondie où le vin ne manque pas... Qui s'est réchauffé à ses flammes aura toujours froid ailleurs. Qui a contemplé une fois cette ville et ses remparts ne pourra plus se passer d'elle, qui a dormi là ne rêve que d'y mourir. Quelque chose d'indéfinissable, peut-être d'infini, vibre en soi, qui agit dans la conscience ou l'inconscience, les articulations et les replis du corps et de l'âme, dans la lumière ou dans le trouble."

Rostropovitch, Gainsbourg et Dieu, de Jules Roy

Gainsbourg a écoulé ses derniers jours au pied de la colline de Vézelay, Rostropovitch a enregistré les six suites de Bach pour violoncelle seul. Un extraordinaire document et une grande page de littérature. Vous êtes au coeur de ces deux histoires dans un lieu magnifique.

Eugène Emmanuel Viollet le duc : Architecte français, 1814-179.Il restaura : La Collégiale de Semur en Auxois, la cathédrale Saint Etienne d’Auxerre, la basilique Sainte Marie Madeleine de Vézelay, la cathédrale Notre Dame de Paris, la basilique Saint Denis...Merci Monsieur Vilolet le Duc grâce à vous de merveilleux édifices sont toujours sous nos yeux émerveillés.

Saint Père : Le village, traversé par la Cure, rivière morvandelle, se dessine au travers de vieilles maisons en pierres (dont certaines sont encore couvertes de laves), de petites ruelles, d'entrée de caves, de lavoirs et de puits. Il réunit deux hameaux, Fontette et Nanchèvres, ainsi que les habitations isolées des Arpents, de la Graineterie, du Val de Poirier et de Vaufront.

L’église Notre Dame, véritable joyau de l'art gothique bourguignon, l'église de Saint Père mérite la plus grande attention.

Construite du 13ème au 15ème siècle et dédiée à la Vierge, elle n'est devenue église paroissiale qu'au 16ème siècle, succédant à l'ancienne église Saint Pierre (dont on peut encore voir les ruines à la sortie sud du village) qui donna son nom au village.

Tharoiseau : Le village est allongé sur le flanc ouest d'une colline (altitude 343 m) surplombant la vallée de laCure sur sa rive droite. Il est traversé par un sentier de grande randonnée qui est aussi

6

un itinéraire duchemin de Compostelle. La commune se diversifie en paysages de vignes, d'agriculture et de bocage, un havre de paix, juste en face de Vézelay.

Bazoche : Vous y découvrirez le château ce Vauban.

Chastellux sur Cure  et Pierre Perhuis : jolis villages à découvrir.

Le Morvan : Un enchantement de forêts de sapins à perte de vue, des vallons, des prés bordés de haies qui étaient tréssées à l’époque pour empêcher les bêtes de se sauver. Le Morvan sauvage, vous vous sentirez comme dans une contrée lointaine.

Mes livres préférés :« La neige du coucou » d’Anne-Marie Abitan, Morvan libre espace, distribué par les Editions de l’Armançon à Précy sous Til.

« Morvan, mémoire d’une montagne » de Pierre Rat, Morvan libre espace, distribué par les Editions de l’Armançon à Précy sous Til.

 Avallon : Une très belle ville qui affiche un patrimoine architectural remarquable du XIIèm au XVèm siècle.Une balade le long des remparts vous offrira un panorama magnifique sur la vallée du Cousin.

 Abbaye de la Pierre qui vire : Un petite route sinueuse vous conduira à travers les bois, vous vous demanderez si vous ne vous êtes pas perdu et enfin vous arrivez dans ce lieu où vous trouverez immédiatement une paix intérieure que vous garderez en vous.

 Saulieu : Haut lieu de la gastronomie française, la renommée du Relais Bernard Loiseau n’est plus à faire. Un bonheur pour les gourmets.

La basilique Saint-Andoche offre un très bel exemple de l’art roman bourguignon.

Le musée Pompon : Français Pompon sculpteur animalier originaire de Saulieu fut responsabl de l’atelier d’Auguste Rodin.

L’ours blanc exposé au Musée d’Orsay est une de ses nombreuses œuvres. Les enfants adorent ce petit musée si bien mis en valeur.

 Mont Saint Jean : un village haut perché , à la lisiére du Morvan et de l’Auxois. Son architecture féodale du Xlll èm siècle est un des plus ancien témoignage de cette époque en Bourgogne : le château, l’église Saint-Jean-Baptiste, l’ ancienne chapelle castrale, l’ancienne hôpital médiéval, et ses maisons aux façades de pierres sculptées sont sous vos yeux pour les ravir.

Il est situé sur la voie romaine Bibracte-Alésia. Avis aux randonneurs.

 Noyer sur Serein : adorable village médiéval blotti dans un méandre du Serein. Ces ruelles et ses maisons du Moyen-âge sont ravissantes. Une belle promenade qui vous mènera jusqu'au Musée de l'Art Naif.

Ancy-le Franc : le Château est un étonnant palais de la Renaissance sur les terres des Ducs de Bourgogne. Le plus vaste ensemble depeinture muralede la Renaissance fait d’Ancy-le-Franc le rival direct de Fontainebleau.
Chef-d’oeuvre de l’architecte italien Sebastiano Serlio, appelé par François 1er à sa cour, maître de la symétrie et de l’architecture du XVIe siècle.

Châteauneuf-en-Auxois : L'histoire du château commence en 1175 avec un donjon bâti sur un promontoire dominant la vallée empruntée de nos jours par le canal de Bourgogne. Pendant la Guerre de Cent Ans, il est fortifié par une puissante enceinte et cinq tours. En 1460, Philippe Pot devient propriétaire du château. C'est le conseiller privé du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, et l'un des chevaliers de l'ordre de la Toison d'Or. Il ajoute au château deux logis et une chapelle. Sur le manteau de la cheminée monumentale de la Grande salle figure encore la devise de Philippe Pot ''Tant L Vault''. La chapelle est entièrement ornée de peintures murales du XVe siècle représentant le Christ et les apôtres. A voir également, la réplique polychrome du tombeau de Philippe Pot dont l'original est conservé au musée du Louvre. A partir du XVIe

7

siècle, le château est la propriété de plusieurs grandes familles dont les Montmorency ou les Vienne. En 1936, le comte Georges de Vogüé donne le château à l'État. Les collections sont enrichies avec une belle collection de 7 tapisseries du XVIIe s. représentant des épisodes de la vie de Moïse. En dehors de quelques aménagements intérieurs, le château a conservé son caractère médiéval. Depuis 2008 il est la propriété du Conseil régional de Bourgogne, qui en assure la gestion et le développement touristique et culturel. Ce village est magnifique et réservé aux piétons.

 

Villes de 55 à 80 km :

 Dijon : Cités des Ducs de Bourgogne.

 Beaune et sa côte viticole : Un paradis pour les amateurs éclairés de bons vins.

Chablis et son vignoble.

 

 

 

 

 

 

CHAMBRE OISEAUX DE BUFFON
75 € la nuit petit déjeuner compris
Salle de douche et wc privatif.

CHAMBRE COTTAGE FLEURI
75 € la nuit petit déjeuner compris
Salle de bain et wx privatif.

CHAMBRE COLETTE
85 € la nuit petit déjeuner compris
salle de douche à l'italienne et wc privatif.